Go Vilnius

2 JOURS À VILNIUS

Le programme pour deux jours à Vilnius: après être arrivé à Vilnius et avoir pris le plus délicieux petit-déjeuner de la ville, préparez vos connaissances pour de nouvelles histoires ! Car après avoir passé deux jours à Vilnius, vous vous familiariserez non seulement avec la charmante vieille ville rougeoyante classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, vous découvrirez de célèbres sites religieux, mais vous visiterez également les musées les plus réputés de la ville, ainsi que le parc de l’Europe (Europos parkas) soigneusement entretenu avec des sculptures représentant l’histoire.

JOUR 1:

La cathédrale de Vilnius de Saint-Stanislav et Saint-Vladislav (Vilniaus Šv. Stanislovo ir Šv. Vladislovo arkikatedra bazilika) ainsi que le clocher (Varpinė)

Cet endroit est le symbole du baptême de la Lituanie. La cathédrale de Vilnius de Saint-Stanislav et Saint-Vladislav construite en plein centre de la ville sur le site de l’ancien temple païen, à côté du château défensif de la ville, a survécu aux événements historiques les plus beaux et les plus dramatiques de l’histoire de Vilnius et de toute la Lituanie.

En raison des constants incendies, des guerres et du sol instable sous ses fondations, la cathédrale de Vilnius a été reconstruite à plusieurs reprises. L’importance du bâtiment a conduit au fait que sa reconstruction a été menée par les plus célèbres architectes et artistes étrangers et locaux. Aujourd’hui, ce bâtiment est un exemple du classicisme (son architecte est Laurynas Stuoka-Gucevičius), cependant ses murs portent encore les traces de l’époque gothique, de la Renaissance et de baroque.

Le beffroi de 57 mètres de haut se situe tout près de la cathédrale de Vilnius et est l’un des principaux symboles de la ville.

 En savoir plus - ici.

 

Palais du souverain (Valdovų rūmai)

Au commencement, un village s’est formé avec des bâtiments en bois sur l’actuel territoire du palais des Souverains. Dans la seconde moitié du 13e siècle, une partie du hameau s’est transformée en un château en pierre. Dans la première moitié du 14e siècle, il est devenu le bâtiment le plus important dans la grande zone du château inférieur de Vilnius (Vilniaus Žemutinė pilis), ceint d’une muraille en pierre. Depuis l’époque des premiers représentants de la dynastie des Gediminas, tous les souverains lituaniens ou presque ont résidé en permanence ici.

Initialement de style gothique, le Palais des Souverains de Lituanie est devenu un luxueux palais de style Renaissance. Au milieu du XVIIe siècle, l’armée de Moscou a dévasté le palais, puis l’a complètement détruit.

La résidence des dirigeants lituaniens n’a été reconstruite qu’en 2013. Aujourd’hui, vous pouvez non seulement voir quatre expositions permanentes présentant les fonctions de cette résidence historique, mais également participer aux fréquents événements culturels et artistiques.

En savoir plus - ici.

 

Le Jardin des Bernardins (Bernardinų sodas)

Le jardin des Bernardins, que les habitants de Vilnius appelaient auparavant le parc Sereikiškių (Sereikiškių parkas) est situé en plein centre de Vilnius entre la tour du château de Gediminas (Gedimino pilies bokštas), la rivière Vilnelė et le monastère des Bernardins (Bernardinų vienuolyas). Une exposition botanique a été installée dans une zone du parc pour rendre hommage à l’un des plus grands jardins d’Europe de l’Est, le Jardin botanique de l’université de Vilnius (Vilniaus universiteto botanikos sodas), qui s’y trouvait auparavant. Vieux de 400 ans, le plus vieux chêne de Vilnius pousse près de l’entrée du parc donnant sur la rue Saint-Brunon (Šv. Brunono gatvė).

En savoir plus - ici.

 

La République d’Užupis (Užupio Respublika)

Užupis est une république d’artistes, parfois comparée au quartier parisien de Montmartre ou au quartier de Christiania de Copenhague. C’est l’un des plus anciens quartiers de Vilnius. Autrefois, de nombreux moulins y faisaient tourner leurs ailes. Užupis était le quartier pauvre de la ville où s’étaient installés de nombreux artisans. À une certaine époque, plusieurs maisons closes étaient en activité à proximité.

Aujourd’hui, la République d’Užupis est l’un des quartiers les plus prestigieux de Vilnius qui se trouve au cœur même de la capitale. Užupis est célèbre pour posséder son hymne, sa constitution qui est affichée au début de la rue Paupio (Paupio gatvė), son président et même son évêque. Ici, vous pouvez déambuler dans l’un des plus anciens cimetières de la ville, le cimetière des Bernardins de Vilnius (Vilniaus Bernardinų kapinės), pénétrer dans les deux églises qui veillent sur l’esprit et la tranquillité du quartier, ainsi qu’admirer un ange en bronze jouant du clairon et proclamant la liberté artistique du quartier.

Užupis is also one of the city’s oldest areas, and a visit to the Bernardine Cemetery, one of the city’s oldest, is highly recommended.

De nombreux cafés et restaurants chaleureux se sont installés à Užupis. Ils racontent tous leur propre histoire. Nous vous recommandons donc de reprendre votre souffle après votre excursion et de vous arrêter ici pour un délicieux déjeuner.

En savoir plus - ici.

 

L’église Sainte-Anne (Šv. Onos bažnyčia) et l’ensemble des Bernardins (Bernardinų kompleksas)

L’église est restée pratiquement inchangée depuis cinq siècles et reste l’un des bâtiments et symboles les plus beaux et probablement les plus célèbres de Vilnius. Il s’agit d’un chef-d’œuvre du gothique tardif, entouré de nombreuses légendes mystérieuses. Le plus célèbre dit que Napoléon Bonaparte, ayant vu l’église Sainte-Anne, a souhaité la transférer dans la paume de sa main à Paris.

 

Rue Literatų (Literatų gatvė)

La rue Literatų a un fort pouvoir d’attraction autant sur les touristes lituaniens qu’étrangers. C’est sans aucun doute l’un des endroits les plus visités de la vieille ville de Vilnius. On dit que la rue Literatų, la rue des écrivains, n’a obtenu son nom que dans la première moitié du XIXe siècle en l’honneur de l’écrivain Adomas Mickevičius, qui vivait ici au début de la rue. Ceci est également attesté par trois plaques apposées sur le mur de la maison avec une inscription en lituanien, en russe et en polonais. En 2008, un groupe d’artistes a eu l’idée de revitaliser cette rue et de la décorer avec des œuvres d’art associées à des gens de lettres. Un mur a été solennellement inauguré, que des artistes ont orné de petites pièces en métal, en bois, en verre ou d’autres petits objets en leur honneur.

En savoir plus - ici.

 

Rue Pilies (Pilies gatvė)

La rue Pilies est la plus ancienne et la plus élégante des rues de la vieille ville de Vilnius. Elle s’est formée à l’endroit où la route menait du château en direction le sud, vers la Pologne et la Russie. C’était la route principale qui menait au château de Gediminas (Gedimino bokštas), dont les embranchements sont devenus des rues secondaires.

La rue Pilies attire l’attention par sa diversité architecturale : les immeubles résidentiels de la rue Pilies numérotés 12 et 14 sont de style gothique, le numéro 4 de la rue Pilies est une salle capitulaire de style de Renaissance, le fronton de l’église Saint-Jean (Šventų Jonų bažnyčia) est quant à lui baroque.

En savoir plus - ici.

 

Présidence (Prezidentūra), Université de Vilnius (Vilniaus Universitetas)

Saviez-vous que l’université de Vilnius est l’une des plus anciennes universités du monde ? Actuellement, elle compte 12 facultés et environ 23 000 étudiants. Les bâtiments historiques de l’Université de Vilnius abritent l’administration et 3 facultés, celles d’histoire, de philologie et de philosophie. Il existe également une bibliothèque qui contient plus de 5 millions de publications et de manuscrits. Parmi eux se trouve l’un des deux exemplaires originaux mondialement connus du premier livre lituanien, le « Catéchisme » rédigé par Martynas Mažvydas.

En savoir plus - ici.

Ceux qui souhaitent jeter un œil au domaine des présidents peuvent s’inscrire pour une excursion gratuite à la Présidence de la République de Lituanie (Lietuvos Respublikos Prezidentūra). Le Palais présidentiel a été construit sur la place Simonas Daukantas (Simono Daukanto aikštė). Elle porte le nom d’un étudiant de l’Université de Vilnius, qui fut le premier à écrire l’histoire de la Lituanie en lituanien.

En savoir plus - ici.

 

Le quartier de Verre (Stiklo kvartalas)

Pendant plus de 600 ans, ce quartier qui occupait autrefois la majeure partie de la vieille ville était le lieu de résidence des juifs. Les bijoutiers, les souffleurs de verre, les artisans et les usuriers s’étaient réunis en communauté. Le quartier de verre n’a été formé à Vilnius qu’en octobre 2018, sur le territoire des rues Stiklių (Stiklių gatvė), M. Antokolskio (M. Antokolskio gatvė), Gaono (Gaono gatvė) et Žydų (Žydų gatvė). L’objectif de la communauté du quartier de verre est de créer des itinéraires culturels, de raconter les histoires secrètes de divers lieux de la vieille ville de Vilnius, de créer des traditions, d’améliorer l’infrastructure du quartier, d’attirer les investisseurs, ainsi que les résidents et les visiteurs pour passer un moment enrichissant. Aujourd’hui, on y trouve des cafés chaleureux aux intérieurs impressionnants, des boutiques de créateurs exclusives et des bijouteries.

En savoir plus - ici.

 

Place de l’Hôtel de Ville (Rotušės aikštė) et dîner dans la rue Vokiečių (Vokiečių gatvė)

Après avoir visité le quartier de verre, allez admirer la place de l’hôtel de ville. Les foires, les célébrations et les concerts les plus importants y sont organisés. En vous y rendant, vous pouvez vous retrouver au cœur de l’agitation. Au Moyen-Age, l’arrivée des ours sur la place était le plus grand divertissement possible, mais même sans eux, les divertissements ne manquent pas aujourd’hui. Cherchez le blason de Vilnius (Vilniaus herbas) représentant Saint-Christophe sur la façade de l’Hôtel de Ville. C’est l’une des rares reproductions du saint que vous pouvez voir à Vilnius. Au terme de cette journée, vous pouvez faire un arrêt dans la chaleureuse rue Vokiečių, située à proximité, et choisir un endroit pour dîner dans l’un des restaurants ou cafés se trouvant dans la rue.

En savoir plus - ici.

JOUR 2:

Porte de l’Aurore (Aušros Vartai)

Commencez le circuit du deuxième jour par l’un des moments historiques, culturels et religieux les plus importants de Vilnius. Il s’agit d’une destination touristique à la fois laïque et religieuse. La porte de l’Aurore est un monument d’histoire et d’architecture. Elle abrite aujourd’hui la chapelle de la mère de la Miséricorde (Gailestingumo Motinos koplyčia). Lorsque les terres lituaniennes ont été attaquées par les régions voisines, le grand-duc de Lituanie Alexandre a accordé à Vilnius le privilège de construire des fortifications en pierre autour de toute la ville. On dit que la pierre angulaire du mur a été posée là où la route menait à Medininkai, puis vers Minsk via la ville d’Ašmeną. La construction de la porte, appelée plus tard de l’Aurore, a commencé après la consécration de la pierre.

En savoir plus - ici.

 

Marché Halės (Halės turgus)

C’est l’un des plus vieux marchés de Vilnius, toujours en activité, mais aussi l’un des endroits préférés des habitants pour faire leurs courses. On se précipite en journée au marché pour acheter la production des jardins et potagers des agriculteurs, du poisson frais ou un beau morceau de viande et le soir pour prendre un verre avec des amis dans l’un des bars. Comme le disent les clients, ici la vie bouillonne tant que l’on en oublie les réseaux sociaux. Ici, on négocie et on se sourit. Il s’agit d’un lieu où les gens se rencontrent, se saluent, mais surtout partagent ce qu’ils possèdent de mieux, que ce soit leur bonne humeur ou de la nourriture. À Halės, vous pouvez toujours observer des éléments architecturaux d’époque. On peut donc y acheter à manger et se restaurer, mais aussi admirer un bâtiment qui existe depuis 1906.

En savoir plus - ici.

 

Musée MO (MO muziejus)

Le musée MO est l’un des espaces artistiques et culturels les plus récents de Vilnius, surprenant par son architecture impressionnante, lauréate de nombreuses distinctions. À la faveur d’expositions temporaires, le public est invité à découvrir l’art moderne au travers de thématiques et problématiques toujours variées et en présentant des artistes différents. Des projections de films, des concerts, des performances artistiques y sont organisés. Pour préparer votre voyage, n’oubliez pas de vous renseigner quelle exposition étonne en ce moment les visiteurs.

En savoir plus - ici.

 

Musée de l’occupation (Okupacijų muziejus)

Le musée des occupations et des luttes pour la liberté ou musée du KGB (Okupacijų ir laisvės kovų (KGB) muziejus) est le seul musée de ce type dans les États baltes. Il se trouve dans le même bâtiment dans lequel en 1940-1991 les organes répressifs soviétiques (NKVD et NKVD-MGB-KGB) avaient leur siège.

Au rez-de-chaussée, des documents, des photographies, des cartes et d’autres éléments qui racontent la soviétisation de la région sont exposés dans l’ancien bureau du directeur adjoint de la prison du KGB. Des panneaux d’exposition consacrés à la guerre de résistance permettent de comprendre la structure territoriale et l’organisation militaire des sections de partisans, les aspirations des combattants à la liberté, leur quotidien et leurs activités. Les panneaux intitulés « Lutte inégale » relatent la lutte du NKVD-NKGB contre la résistance armée.

Les salles au premier étage du musée sont consacrées aux déportations, au goulag et à l’activité du KGB. Les visiteurs peuvent apercevoir un cabinet dédié aux écoutes téléphoniques avec des appareils d’écoute d’origine. Le mobilier et certains détails de l’aménagement ont été recréés.

En savoir plus - ici.

 

Avenue Gediminas (Gedimino prospektas)

C’est l’artère principale du centre de Vilnius qui relie la place de la cathédrale (Katedros aikštė) et au siège du Parlement, le Seimas de la République de Lituanie (Lietuvos Respublikos Seimo rūmai). La vie dans cette avenue est très animée, les principales institutions gouvernementales y ont leur siège, des centres culturels et les théâtres les plus connus se trouvent à proximité, ainsi que des lieux de divertissements et les magasins. Le soir et le week-end, une partie de l’avenue est réservée aux piétons, mais l’activité ne manque pas. Les bars et les restaurants sont nombreux des deux côtés de la rue. On peut y prendre un délicieux dîner, mais aussi s’amuser pour le reste de la soirée.

En savoir plus - ici.

SUITE