A. Aleksandravičius

3 JOURS À KAUNAS

Programme pour trois jours à Kaunas: Avez-vous un billet de trois jours pour votre escapade d’un week-end à Kaunas ? Détendez-vous alors, aucune précipitation n’est requise. En trois jours, vous découvrirez non seulement la ville de Kaunas, mais aussi l’histoire du pays. Le premier jour, vous visiterez les lieux de Kaunas préférés des touristes, vous visiterez les joyaux les plus célèbres. Le deuxième jour, vous voyagerez dans le temps à la découverte du Kaunas de l’entre-deux-guerres et de son architecture moderne, qui, d’ailleurs, a déjà été incluse dans la liste préliminaire du patrimoine des pays participant à la Convention du patrimoine mondial de l’UNESCO. Le troisième jour, vous quitterez brièvement la vieille ville de Kaunas pour visiter les musées les plus importants de la ville. Vous pourrez consacrer le reste de votre temps pour trouver des souvenirs, faire quelques emplettes et vous détendre.

JOUR 1:

Funiculaire d’Aleksotas (Aleksoto funikulierius) et la plateforme d’observation

Kaunas est la seule ville de Lituanie qui possède ce mode de transport. Les funiculaires de Žaliakalnis et d’Aleksotas sont utilisés à la fois comme moyen de déplacement et comme divertissement.

Le funiculaire d’Aleksotas est en service depuis 1935, il relie la vieille ville aux collines d’Aleksotas. La terrasse d’observation d’Aleksotas est l’un des endroits préférés des habitants de Kaunas, d’où s’offre un panorama à vous faire tomber amoureux de Kaunas. D’ailleurs, c’est l’endroit d’où les excursions de Kaunas commencent le plus souvent ! De la plateforme d’Aleksotas, on aperçoit le cadran solaire souriant sur les murs de la faculté de Kaunas de l’Université de Vilnius et le panorama de la vieille ville, vivante et agitée.

 

Monastère de Pažaislis (Pažaislio vienuolynas) et le sentier de découverte

C’est l’un des plus beaux ensembles architecturaux baroques de Lituanie. L’ensemble a été conçu par l’architecte italien Giovanni Battista Frediani, avec les sculptures d’artisans de Lombardie et les fresques de l’artiste florentin Michelangelo Palloni. Depuis quelque temps, le monastère de Pažaislis propose de nouvelles traditions culturelles : les visiteurs peuvent découvrir les trésors artistiques du monastère, rencontrer des personnalités du monde la culture et assister à des soirées de poésie. Des festivals internationaux de musique se déroulent chaque été à Pažaislis depuis 1996 et ils sont de plus en plus appréciés.

Près du musée du monastère, vous pouvez vous promener le long d’un sentier de découverte de Pažaislis, le long des rives charmantes du lac de Kaunas.

En savoir plus - ici.

 

Déjeuner à « Monte Pacis »

À côté du monastère de Pažaislis (Pažaislio vienuolynas), il y a un complexe hôtelier unique « Monte Pacis », où les voyageurs peuvent non seulement séjourner, mais aussi déguster des plats élaborés selon les dernières tendances gastronomiques. C’est l’endroit parfait pour un déjeuner copieux!

En savoir plus - ici.

 

Château de Kaunas (Kauno pilis) et le parc des confluences (Santaka)

Le château, situé au confluent des deux rivières, le Niémen et la Neris, a été construit pour repousser les attaques des croisés. Par conséquent, il ne s’agit pas seulement du plus ancien château en pierre de Lituanie, mais aussi du seul possédant deux rangées de murs défensifs. Autour de cette structure défensive gothique, un hameau s’est formé, qui est devenu la ville actuelle. Aujourd’hui, le château abrite le musée de la ville de Kaunas et la ville organise chaque année des événements culturels aux abords.

À côté du château de Kaunas se trouve le parc Santakos (Santakos parkas), appelé le cœur de Kaunas. En vous promenant dans ce parc, vous pourrez admirer la rencontre des deux rivières, le Niémen et la Neris. De nombreux endroits valent le détour : l’autel où se déroulaient les rites païens, la colline du pape (Popiežiaus kalnelis), où le pape Jean-Paul II et le pape François se sont rendus et y ont célébré la messe.

En savoir plus - ici.

 

Hôtel de ville (Rotušė) et place de l’hôtel de ville (Rotušės aikštė)

L’hôtel de ville de Kaunas porte des traces du gothique, du baroque et du classicisme précoce. La haute et gracieuse tour de la façade principale s’élève vers le ciel, tel le cou d’un cygne. En raison de sa forme et de sa couleur, l’hôtel de ville est souvent appelé le « cygne blanc ». Sa tour de 53 m de haut est la plus haute de la vieille ville.

L’hôtel de ville a eu des fonctions différentes au fil des époques. Sa place accueillait le marché, les foires et les tribunaux. Sous les pavés, on trouvait 9 fours pour faire fondre la cire, une geôle et des entrepôts. Aujourd’hui, l’hôtel de ville accueille les célébrations de mariage et d’autres événements officiels.

En savoir plus - ici.

 

Rue Vilniaus (Vilniaus gatvė)

La rue principale de la vieille ville est d’ailleurs la plus belle et aussi la plus ancienne. Au Moyen Âge, elle se trouvait sur le trajet qui menait à Vilnius, la capitale de la Lituanie. Autrefois, les bâtiments situés le long de la route étaient construits en bois. Plus tard, les riches citadins ont fait bâtir leurs demeures en briques rouges. Certaines sont encore visibles de nos jours. La rue qui est devenue exclusivement piétonne après la reconstruction reste l’axe principal de la vieille ville.

 

Galerie de la cour (Kiemo galerija)

L’artiste Vytenis Jakas, qui a emménagé dans cette maison il y a plus de deux décennies, a remarqué que les voisins étaient devenus étrangers les uns aux autres et avaient oublié leur ancienne vie en commun dans la cour. V. Jakas a commencé à exposer sur les murs des photos de familles juives ayant vécu ici. Son initiative a reçu un large soutien. Maintenant, d’autres objets font leur apparition dans la cour les uns après les autres, de nouveaux artistes laissent leurs traces, les voisins y organisent des fêtes et les touristes viennent constamment y jeter un coup d’œil. Les murs leur sourient, bien qu’ils racontent des histoires tristes.

En savoir plus - ici.

 

Le Musée du Diable (Velnių muziejus)

Saviez-vous que c’est à Kaunas que se trouve l’unique musée du diable au monde ? Il contient environ 3 000 exemplaires : des œuvres d’art plastique et appliqué, des souvenirs et des masques. Le musée organise des expositions, des fêtes, des excursions et des programmes éducatifs. Les visiteurs peuvent acheter des souvenirs originaux et amusants.

En savoir plus - ici.

 

Musée national d’art M. K. Čiurlionis (Nacionalinis M.K. Čiurlionio muziejus)

Le musée national d’art M. K. Čiurlionis est l’un des plus anciens et des plus grands musées d’art de Lituanie. C’est le seul endroit au monde où se trouve la quasi-totalité du legs artistique de M. K. Čiurlionis, le plus célèbre peintre, compositeur, écrivain et personnalité publique de Lituanie. La galerie de M. K. Čiurlionis expose les peintures et les œuvres graphiques du brillant artiste lituanien. Dans le hall musical, vous pourrez écouter des enregistrements d’œuvres musicales composées par M. K. Čiurlionis. Le musée organise des événements culturels très divers, comme des concerts pour enfants et des représentations d’artistes professionnels, des présentations de livres, des conférences, des séminaires, des conférences scientifiques, des excursions. Des ateliers éducatifs spéciaux sont proposés aux enfants et aux jeunes.

En savoir plus - ici.

 

Allée de la Liberté (Laisvės alėja) et dîner

L’allée de la Liberté est la plus longue rue piétonne de Kaunas et probablement la plus longue d’Europe. Les pins poussaient autrefois ici et il y avait… un marais ! Actuellement, l’allée de la Liberté est l’un des endroits les plus appréciés pour se promener et se divertir à Kaunas. On y trouve de nombreux restaurants pour tous les goûts.

 

JOUR 2:

Place de l’unité (Vienybės aikštė)

Un moment de détente sur la nouvelle place de l’unité, réaménagée au design impressionnant. Cet espace est ouvert aux rollers, aux skateurs, aux familles avec les petits enfants, aux entrepreneurs, aux retraités, pour tous ceux qui ont au moins un bout de temps libre et le désir de se détendre.

 

Musée de la Guerre à Kaunas (Kauno karo muziejus)

Le musée de la Guerre de Kaunas est nommé d’après Vytautas le Grand. C’est un endroit où se doit d’aller chaque habitant de Kaunas et chaque touriste. Les expositions temporaires et permanentes sont constamment mises à jour et permettent de se familiariser avec l’art militaire lituanien et mondial depuis l’Antiquité, tout en faisant mention des événements les plus importants de l’histoire de la Lituanie.

La période des première et deuxième occupations soviétiques et nazies est importante pour l’histoire du musée. Le musée a été alors contraint de détruire les vitrines et panneaux d’exposition, des monuments historiques qui n’étaient pas favorables à la nouvelle idéologie et à la propagande des régimes d’occupation. Ce n’est qu’en 1988, avec le début de Sąjūdis, le mouvement pour transformation de la Lituanie, que le jardin du musée a été restauré grâce à l’aide du public. Les employés ont démantelé les panneaux d’exposition idéologisés et de propagande et les ont remplacés par des panneaux expliquant la tragédie du peuple lituanien et de l’armée lors de la Seconde Guerre mondiale, ainsi que la réalité de l’occupation soviétique.

En savoir plus - ici.

 

Pause café à Spurginė

L’équipe « Spurginė » ne changera ni les recettes ni les prix ni ne se changera elle-même. Sinon, cet endroit ne serait certainement pas à la première place de la liste des classiques gastronomiques de Kaunas. Pendant près de 4 décennies, c’est l’endroit le plus doux de l’allée de la Liberté (Laisvės alėja), c’est donc un « must » pour prendre un café et de fabuleux beignets.

 

Un regard sur l’architecture d’entre-deux-guerres:

L’ancien bureau de poste central de Kaunas, Municipalité de la ville de Kaunas, Coopérative laitière, le Centre du lait, Cinéma « Romuva », Mess des officiers | Suite

Le patrimoine architectural de l’entre-deux-guerres est la carte visite de Kaunas. Après la Première Guerre mondiale, lors de la restauration de l’État, Kaunas est devenue la ville la plus importante de Lituanie par un concours de circonstances historiques. Les institutions nationales et l’intelligentsia sont concentrées à Kaunas. L’industrie a commencé à se développer. Kaunas a pris les commandes de l’état et est devenu le symbole moderne d’une Lituanie libre. Des circonstances favorables y ont contribué : le public était prêt pour les changements, la ville avait besoin de toutes sortes de bâtiments. Des architectes talentueux et compétents formés à l’étranger et de retour en Lituanie les ont dessinés. Ils étaient au fait des dernières tendances architecturales. Pendant votre séjour, vous pourrez visiter l’ancien bureau de poste central de Kaunas, la municipalité de la ville de Kaunas, la coopérative laitière le Centre du lait, le cinéma Romuva, le mess des officiers et bien d’autres bâtiments, caractéristiques de l’architecture moderne.

En savoir plus - ici.

 

Allée de la Liberté (Laisvės alėja) et déjeuner

L’allée de la Liberté est la plus longue rue piétonne de Kaunas et probablement la plus longue d’Europe. Les pins poussaient autrefois ici et il y avait… un marais ! Actuellement, l’allée de la Liberté est l’un des endroits les plus appréciés pour se promener et se divertir à Kaunas. On y trouve de nombreux restaurants pour tous les goûts. Alors, après une longue promenade sur les traces de l’architecture moderne à Kaunas, savourez votre déjeuner sur la plus longue rue de Kaunas.

 

Excursion à l’appartement de l’entre-deux-guerres « Voyage dans le temps »

Au 48, de la rue Gedimino (Gedimino gatvė), situé dans l’un des bâtiments Art déco les plus caractéristiques, se trouve un appartement à l’intérieur datant de l’entre-deux-guerres totalement préservé. Les touristes ne sont pas les seuls à vouloir le visiter, les habitants de Kaunas s’y précipitent aussi. Des excursions sont organisées dans ce logement fleurant bon la nostalgie. On peut y voir comment vivait l’élite de Kaunas à cette époque, à quoi ressemblaient le mobilier et les intérieurs. Tout dans l’appartement a été méticuleusement restauré, même la couleur des murs de cette époque a été recréée.

En savoir plus - ici.

 

Funiculaire de Žaliakalnis (Žaliakalnio funikulierius)

Le funiculaire de Žaliakalnis est en service depuis 1931, il accueille 25 passagers et se déplace à une vitesse de 1,4 m par seconde. Une minute et demie suffit pour vous emmener du centre-ville à la basilique de la Résurrection du Christ de Kaunas (Kauno Kristaus Prisikėlimo bazilika), d’où s’offre un magnifique panorama sur le centre-ville de Kaunas.

En savoir plus - ici.

 

Basilique de la Résurrection du Christ de Kaunas (Kauno Kristaus Prisikėlimo bazilika)

Il s’agit de la plus grande basilique dans les pays baltes. C’est un symbole de l’indépendance en Lituanie, puisqu’elle a été construite en guise de gratitude au Seigneur pour l’indépendance retrouvée. Cependant, la nouvelle occupation soviétique a rapidement interrompu les travaux. Le bâtiment a été confisqué et, après la guerre, une usine radio s’y est implantée. En 1990, l’église a été rendue aux croyants.

En savoir plus - ici.

 

JOUR 3:

Neuvième fort (IX Fortas)

Le neuvième fort est un monument historique et architectural protégé par l’État. Dans le musée du neuvième fort, les visiteurs peuvent découvrir le système défensif de la forteresse, des spécimens d’armement et des équipements datant de la Première Guerre mondiale. Accompagnés d’un guide, les visiteurs peuvent parcourir les murs défensifs de l’intérieur et les poternes.

Une autre partie de l’exposition présente l’histoire de la période quand le fort abritait la section des travaux forcés de la prison de Kaunas. Il retrace les vagues de répression menées par le NKVD et révèle l’ampleur des crimes commis par les nazis. Une grande exposition est installée dans les cellules d’origine où se lisent encore sur les murs les inscriptions tracées par les prisonniers avant leur mort. Elle est consacrée au destin tragique des Juifs en Lituanie, au ghetto de Kaunas et aux massacres qui y ont été perpétrés.

En savoir plus - ici.

 

Département de musique folklorique du musée de la ville de Kaunas (Kauno miesto muziejus)

Le musée, qui abrite plus de 7000 instruments de musique est un lieu exceptionnel pour explorer le monde de la musique lituanienne. Ici, les visiteurs sont invités à découvrir ce qui rend les « kanklės » exceptionnels et à essayer différents types de « birbynės ». Dans le musée, vous pouvez essayer des costumes folkloriques, danser une danse médiévale ou monter et descendre un escalier musical. Les familles avec de petits enfants apprécieront également ce musée.

En savoir plus - ici.

 

Maison de Sugihara (Sugiharos namai)

Ce musée a été fondé grâce aux efforts des intellectuels et entrepreneurs de Lituanie et de Belgique afin de perpétuer la mémoire du diplomate japonais Chiune Sugihara. En 1939 et1940, ce bâtiment hébergeait le consulat du Japon.

Pendant la Seconde Guerre mondiale Ch. Sugihara est devenu célèbre pour avoir sauvé environ les vies de 6000 juifs lituaniens, polonais et allemands. Sans l’approbation officielle du gouvernement japonais, il leur a délivré des « visas pour la vie » vers le Japon. La maison de Sugihara accueille les visiteurs avec une exposition audiovisuelle contemporaine. Vous trouverez ici de nombreux documents qui n’ont jamais été vus en Lituanie, provenant des archives japonaises, les lettres de créance du président Antanas Smetona au vice-consul Ch. Sugihara, les rapports du diplomate sur son travail en Lituanie, les télégrammes destinés au gouvernement japonais sur la situation en Lituanie en 1940, une liste des visas délivrés, des photographies, des passeports et leurs copies provenant des archives personnelles des familles sauvées.

En savoir plus - ici.

SUITE