Lithuania Travel

IMPORTANT : la Lituanie supprime l’obligation de quarantaine pour les voyageurs en provenance de 24 pay

Avec l’allègement des mesures de confinement, le gouvernement lituanien vient d’approuver la suppression de 14 jours de confinement à leur arrivée pour les voyageurs en provenance de 24 pays européens.

Le 15 mai, les restrictions concernant l’arrivée en Lituanie de ressortissants estoniens et lettons ainsi que de leurs résidents légaux ont été levées.

« Ce mouvement, surnommé la bulle baltique de voyage, a été un succès et n’a pas eu d’impact négatif sur le niveau d’infection dans aucun des trois pays. La Lituanie s’ouvre désormais aux résidents d’autres pays, considérés comme sûrs par le gouvernement lituanien pour du point de vue épidémiologique, pour des voyages d’agrément et d’affaires » a déclaré Dalius Morkvenas, le directeur général de Lithuania Travel, l’agence nationale de développement du tourisme du pays.

Les restrictions ont été levées pour les citoyens et les résidents légaux des pays de l’espace économique européen, la Suisse et le Royaume-Uni, en provenance d’un de ces pays, dans le cas où la prévalence de la Covid-19 était de moins de 15 cas pour 100 000 habitants durant les 14 derniers jours. Le décret a été signé par Aurelijus Veryga, le commandant d’Etat des opérations nationales d’urgence et est entré en vigueur le 1er juin.

La liste actuelle des pays « sûrs » inclue la France, l’Allemagne, l’Autriche, la Bulgarie, la Croatie, Chypre, le Danemark, l’Estonie, la Finlande, la Grèce, la Hongrie, l’Islande, l’Italie, la Lettonie, le Lichtenstein, le Luxembourg, les Pays-Bas, la république tchèque, la Norvège, la Pologne, la Roumanie, la Slovénie, la Slovaquie et la Suisse.

Les voyageurs venant d’Irlande, de Malte et d’Espagne (qui ont tous un taux de prévalence de l’infection de plus de 15 cas, mais de moins de 25 cas pour 100 000 habitants) peuvent se rendre en Lituanie, mais doivent respecter une période de confinement de 14 jours.

Les voyages sont toujours interdits en provenance de Belgique, de Suède, du Portugal et du Royaume-Uni où le nombre de cas de la Covid-19 excède les 25 cas pour 100 000 habitants. Les ressortissants lituaniens revenant de ces pays ne sont pas concernés par cette interdiction.

Une liste révisée des pays pour qui les frontières de la Lituanie sont ouvertes doit être publiée tous les lundis par le commandant d’Etat des opérations nationales d’urgence. La Lituanie a instauré des mesures de confinement depuis le 16 mars, allégeant progressivement les mesures avec la baisse du taux d’infection. La Lituanie a réinstauré les liaisons aériennes avec la Lettonie, l’Estonie, l’Allemagne, la Norvège et les Pays-Bas. Les vols avec le Danemark et la Finlande devraient reprendre dans la semaine à venir.

Les personnes ne sont plus dans l’obligation de porter un masque à l’extérieur. Les hôtels, les cafés, les restaurants et les autres établissements sont ouverts. Les événements intérieurs et extérieurs sont autorisés avec une jauge limitée de participants. Les mesures de confinement sont encore en vigueur jusqu’au 16 juin. La mise à jour des mesures peut être consultée sur ce lie.

« Avec notre faible densité de population et des centres d’intérêt répartis sur tout le territoire, nous n’avons jamais été une destination surchargée. Je suis certain que cette année la Lituanie peut être un lieu de vacances paisible et sûr permettant de combiner l’exploration de la nature et le tourisme culturel, une combinaison que méritent et à laquelle aspirent de nombreux pays dans le monde » affirme Dalius Morkvenas, le directeur général de Lithuania Travel, l’agence nationale de développement du tourisme du pays.

D’après le rapport de compétitivé T&T du Forum économique mondial, la Lituanie a l’une des notes les plus hautes au niveau mondial (6,9 sur 7) en ce qui concerne la santé et l’hygiène.

Le 29 mai, la Lituanie comptabilisait 1662 cas confirmés de Covid-19, dont 1216 personnes avaient guéri. La Lituanie a enregistré 68 morts causés par la Covid-19. 300 000 personnes ont été testées, soit plus de 10% de la population de la Lituanie.